Lettre du CICNS

                                             Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités

ONG avec statut consultatif spécial auprès de l'ONU

         http://www.cicns.net

  L'actualité du CICNS (rss)

 


 

Lettre du CICNS n°180, août 2013

 

 

Au CICNS, l’expression « nouvelles spiritualités » désigne tout groupe à vocation spirituelle, éducative ou thérapeutique qui aspire à répondre honnêtement aux questions essentielles que se pose l'Homme, à améliorer l'existence individuelle et les sociétés dans lesquelles nous vivons.

 

 

Éditorial


Le précédent éditorial nous a apporté en retour de très nombreuses réponses de soutien. Nous tenons à vous remercier pour ces témoignages et votre compréhension générale de la sonnette d'alarme que nous voulons tirer aujourd'hui. Nous sommes tous les acteurs de notre société et ce qui y est toléré est notre création tout autant que celle de nos dirigeants. Le fait que nous soyons tous plus ou moins conditionnés à voir des « sectes » partout est autant le fait des médias que de leurs lecteurs et spectateurs consentants. Nous savons que la création des boucs émissaires précède généralement des limitations des libertés individuelles dans nos sociétés (voir comment « le terrorisme » aux États-Unis a permis l'apparition de lois très restrictives). Le modèle de société qui tente de survivre malgré les signes de son déclin n'intéresse plus personne. Nous aspirons à un renouveau authentique. Mais nous participons à faire durer l'ancien modèle en jouant le jeu des boucs émissaires et de l'effrayante superficialité des médias. Notre monde est dépourvu de spiritualité et d’humanité et la France se veut la championne de cet « accomplissement ». Si nous voulons protéger nos libertés fondamentales et, en particulier, notre droit à envisager d'autres façons de vivre ensemble, nous devons nous réveiller et ne pas attendre que le changement vienne des autres.

Le CICNS est prêt à poursuivre sa tâche à condition que son action trouve un écho visible dans la population :

Nous vous invitons à ne plus utiliser le mot « secte » et à faire savoir pourquoi vous faites ce choix.

Nous vous invitons à affirmer plus clairement vos choix de vie, en famille et face à l'administration.

Nous vous invitons à défendre, selon le principe de la présomption d'innocence, tout groupe spirituel, thérapeutique ou éducatif qui serait violemment attaqué par les médias, même si vous ne les connaissez pas et à expliquer que vous le faites parce que vous remettez en question l'information telle qu'elle nous est diffusée aujourd'hui (une désinformation généralisée).

Bien sûr, nous ne suggérons pas de faire n'importe quoi ou de violer les lois essentielles qui protègent l'individu et notre société, mais de défendre nos orientations saines qui sont trop souvent méprisées et diffamées. Sans ces actes de notre part à tous, et bien d'autres dans le même esprit, nous ne parviendrons à rien de significatif pour notre société. André Tarassi, août 2013

 

Nouveau sur le site


L'avant-garde de la manipulation

 

 

Nouvelles

Elle croit sa fille sous l'emprise d'une secte, et la kidnappe. Elle ne se remet pas en question, malgré son erreur, et le journaliste conclut en toute « logique » que cette affaire pose la question de l'assistance aux personnes qui sont dans des sectes !

Recommandation du parlement européen pour la protection de la liberté de conviction 

Citation

« J'ai appris à la lecture de nombreux dossiers chez lui qu'un homme n'est jamais tout noir ou tout blanc. Que des affaires sont montées en épingle par la presse ou par les gouvernements afin de trouver un bouc émissaire de quoi satisfaire le quidam, alors que la vérité est ailleurs.  » Commentaire à la mort de l'avocat Jacques Vergès 

Lectures essentielles

Questions les plus souvent posées              La charte du CICNS              Un mouvement solidaire              Observatoire des minorités spirituelles             

Nos interviews en vidéo             Le film du CICNS              catalogue de nos vidéos              soutenir le CICNS          Les lettres précédentes          

Vous recevez cette lettre du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités parce que vous en avez exprimé le souhait ou parce qu'un abonné vous l'aura transmise. S’il s’agit d’une erreur, merci de bien vouloir nous en excuser. Vous pouvez facilement annuler cette inscription en cliquant sur ce lien. Si vous n'êtes pas encore abonné à notre lettre, vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion en nous écrivant à : abonnement-lettre@cicns.net

Cette liste de diffusion confidentielle n'est  utilisée que pour l’envoi de deux courriers mensuels au maximum, dans lesquels vous trouverez les mises à jour régulières de notre site, des nouvelles de nos actions et de nouvelles occasions de réfléchir profondément, au-delà des amalgames et des diffamations, à la question que pose notre site : "Un autre regard sur les minorités spirituelles" sur http://www.cicns.net. Le CICNS est un centre rigoureusement indépendant des minorités spirituelles mentionnées dans les pages de son site. Pour plus de renseignements au sujet de notre association, merci de visiter la page http://cicns.net/CICNS.htm En espérant vous garder parmi nos lecteurs. Bien amicalement, l'équipe du CICNS

  © CICNS 2013 Admin@CICNS.net