Emmanuelle Mignon : "Un non-problème"

" Dans un communiqué rendu public cet après-midi par l’Élysée, la conseillère affirme : "Je n’ai jamais tenu les propos qui me sont prêtés par l’hebdomadaire VSD, selon lesquels les sectes seraient un non-problème en France". La direction de VSD confirme cependant les propos prêtés à la collaboratrice du chef de l’État. Dans son communiqué, Emmanuelle Mignon n’évoque pas ses autres déclarations à VSD." (France Info - 16:45*)

Paru dans VSD mercredi 20 février 2008

Conseillère juridique de Nicolas Sarkozy lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, Emmanuelle Mignon est aujourd'hui directrice de cabinet du chef de l'Etat. Elle a notamment écrit avec lui le discours de Latran, avançant l'idée d'une "laïcité positive" à la française.

VSD : Comment réagissez-vous à la polémique suscitée par les propos de M. Sarkozy sur la religion ?

Emmanuelle Mignon : C'est la première fois qu'un président français déclare que la question spirituelle doit jouer un rôle dans la société. C'est une simple analyse de la société et de l'homme : les idéologies politiques sont dépassées, la quête de sens n'a sûrement jamais été aussi importante qu'aujourd'hui. La croyance diffuse des valeurs, et tout ce qui diffuse des valeurs est positif.

VSD : Quel regard portez-vous sur l'évolution des sectes ?

E.M. : La lutte contre les sectes a longtemps permis de dissimuler les vrais sujets. Mais, en France, les sectes sont un non-problème. la liste établie en 1995 est scandaleuse. Quant à la Scientologie, je ne les connais pas, mais on peut s'interroger. Ou bien c'est une dangereuse organisation et on l'interdit, ou alors ils ne représentent pas de menace particulière pour l'ordre public et ils ont le droit d'exister en paix.

VSD : Le gouvernement entend-il supprimer la MIVILUDES ?

E.M. : Non, mais plutôt la transormer en quelque chose de plus efficace et en finir avec le bla-bla. A part publier des rapports annuels, la MIVILUDES ne fait rien. L'idée serait de rattacher ce nouvel organisme au ministère de l'Intérieur, afin de collaborer plus étroitement avec les services de police. Le reste doit relever de la justice.

Recueilli par E. F.

(* Source : http://www.france-info.com/spip.php?article98968&theme=9&sous_theme=10)


« M. Emmanuel Fansten, journaliste à “VSD, a rencontré Mme Emmanuelle Mignon à son bureau de l’Élysée le mercredi 6 février, de 11 heures 15 à 12 heures. La rédaction de “VSD” confirme que les propos cités dans l’entretien ont bien été tenus dans le cadre de ce rendez-vous.»

Lire l’article dans VSD n°1591 (du 20 au 26 février 2008)

http://www.vsd.fr/

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)