Communiqué de presse du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités (CICNS)

L'indécence de Georges Fenech à propos de Steve Jobs

Montpezat de Quercy - 01/12/2011 -17h30 (CICNS)  

Toulouse Info rapporte des propos de Georges Fenech : « Regardez Steve Jobs, c’était un génie, pourtant, son cancer du pancréas aurait pu être soigné par la médecine moderne, mais il était sous l’emprise d’un naturopathe et se soignait avec des jus de fruits ». Reconnaissons au président de la MIVILUDES son génie du propos indécent et grossier. En plus du fait que ces propos à l’emporte-pièce ne reflètent probablement pas la réalité de l’épreuve de Steve Jobs (M. Fenech ne sait pas ce qui s'est passé), et sont donc insultants à sa mémoire et pour sa famille, ils traduisent bien le problème du choix des soins en France.

Le mercredi 30 novembre 2011, M. Fenech participait à Toulouse à un colloque intitulé « Le médecin face aux sectes », ce qui ne semblait pas gêner le président d’un organisme censé lutter contre les dérives sectaires et non contre les sectes. Participait à ce colloque Jean Thévenot, gynécologue obstétricien et président du Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins, cité dans la Dépêche : « On pourrait arrêter de les suivre lorsqu'ils refusent les soins, mais ce n'est pas déontologique selon moi. Notre rôle est de répéter, signaler et convaincre. Si on refuse de les soigner, je crains qu'ils ne s'éloignent de la médecine traditionnelle ». La difficulté de laisser un malade choisir ses soins (ce qui ne correspond pas à un « refus de soins ») est révélatrice du climat dans notre pays et du despotisme d'une orientation médicale dont les résultats sont pourtant loin d'être probants dans tous les domaines.

La médecine propose des solutions et le malade décide. Cette liberté fondamentale du choix thérapeutique est d’ailleurs l’objet de la loi Kouchner du 4 mars 2002. Le malade n’est pas un être sans intelligence ou sous emprise, comme aime à le suggérer Georges Fenech. Il est, dans la grande majorité des cas, un être humain ayant compris que le processus de guérison dépasse de loin ce que la médecine conventionnelle sait offrir aujourd’hui et il effectue ses choix de manière consciente et réfléchie (voir, notamment, le reportage exceptionnel d'Arte : Quand l'esprit guérit le corps). Steve Jobs (un « génie sous emprise » selon M. Fenech !) a exploré diverses propositions et a fait ses choix de cette façon. Il mérite qu'on les respecte et qu'on ne stigmatise pas au passage un courant thérapeutique (ici, la naturopathie).

Il serait bon que les censeurs de tous poils, qui sévissent notamment à la MIVILUDES et au Conseil de l’Ordre des Médecins, se décident à respecter les libertés fondamentales de conscience, thérapeutique et éducative sans infantiliser et mépriser la population sous couvert de bons sentiments. 

Contact : Service Presse du CICNS - Denis Mathieu - 06 34 11 49 58 - Presse@cicns.net - http://www.cicns.net   Tous les communiqués de Presse du CICNS

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)