Communiqué de presse du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités (CICNS)

L'Université asservie à la pensée unique : un diplôme de spécialisation sur « l'emprise sectaire » ?

Montpezat de Quercy - 01/10/2011 - 07h40 (CICNS) -

L'Université Paris-Descartes s'interroge sur l'opportunité de créer un diplôme de spécialisation sur les dérives sectaires à destination des personnels de la santé, de la justice et des travailleurs sociaux, car « la spécificité du processus d'emprise sectaire étant extrêmement complexe, [ceux-ci] se sentent démunis face à cette aliénation particulière et difficile à cerner ». 

Il n'est pas étonnant qu'un sujet appartenant à la pensée unique française fasse l'objet d'une désinformation généralisée depuis trente ans, mais que l'Université n'ait pas d'emblée rejeté cette proposition aberrante laisse pantois. 

Il reste à espérer que le Conseil d'Administration de l'Université saura montrer la lucidité nécessaire pour refuser la création de ce diplôme pour les simples raisons suivantes :

- La notion de dérive sectaire est fallacieuse, car applicable à tout groupe humain, mais utilisée à dessein de manière discriminatoire.

- Les notions « d'emprise » et ses corollaires : « perte du libre arbitre » et « vice du consentement » n'ont aucune base scientifique reconnue et sont socialement dangereuses.

On peut par ailleurs se demander quel serait le contenu d'un cursus universitaire vulgarisé traitant d'un sujet « complexe » et « difficile à cerner » si ce n'est une copie de la doxa antisectes de la MIVILUDES.  

Souhaitons à l'Université Paris-Descartes (et à ses étudiants) qu'elle ne devienne pas une annexe de la MIVILUDES.

Contact : Service Presse du CICNS - Denis Mathieu - 06 34 11 49 58 - Presse@cicns.net - http://www.cicns.net   Tous les communiqués de Presse du CICNS

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)