Communiqué de presse du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités (CICNS)

Un « appel à plus de déontologie des médias » qui manque d'inspiration 

Montpezat de Quercy - 02/04/2010 - 9h30 (CICNS) -

Diverses personnalités viennent de lancer un appel à « un traitement plus déontologique des affaires par les médias » suite aux propos accusateurs sur la gestion par le pape Benoit XVI des affaires de pédophilie au sein de l’Église catholique. Cet appel dit, en introduction : « Nous regrettons l’emballement et la surenchère médiatiques qui accompagnent ces affaires. ».

Le CICNS dénonce depuis plusieurs années la « surenchère médiatique » et en particulier cette mauvaise habitude des médias de se substituer à la Justice en désignant arbitrairement des coupables pour les besoins des ventes et de l’audimat.

Nous ne sommes pas surpris de la mobilisation soudaine des personnalités à sensibilité chrétienne mais cet appel gagnerait à s’étendre à toutes les affaires, souvent moins graves d’ailleurs, quand elles ne sont pas tout simplement montées de toutes pièces, qui viennent atteindre diverses minorités spirituelles.

L’Église catholique est confrontée à une résurgence d’affaires dramatiques et à une remise en question. Si le dérapage médiatique est patent, la nécessaire réflexion autour des causes de ces affaires ne peut pas être occultée. L’Église catholique a la possibilité de jouer de sa respectabilité persistante pour pointer du doigt les médias mais le moment est peut-être mal choisi pour leur renvoyer la balle. Alors que les minorités spirituelles, quotidiennement accusées d’être un fléau social, sans qu’il n'ait jamais été démontré que cette accusation avait une quelconque réalité, ne bénéficient pas de cette position de force pour faire connaître les discriminations qu'elles subissent.

Nous aimerions, par conséquent, nous joindre à un tel appel, s’il n’était pas réduit à un seul clocher.

Les minorités spirituelles, appelées « sectes », subissent en permanence des accusations diffamatoires. La mobilisation doit se faire de toute urgence contre les dérives de la « lutte antisectes » en France qui tente de museler les propositions spirituelles alternatives dans un monde en mutation.

Contact : Service Presse du CICNS - Denis Mathieu - 06 34 11 49 58 - Presse@cicns.net - http://www.cicns.net   Tous les communiqués de Presse du CICNS

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)