Communiqué de presse du Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités (CICNS)

La lutte antisectes : un point noir de notre identité nationale

Montpezat de Quercy - 16/12/2009 - 14h30 (CICNS) -

Le thème des sectes est récurrent en France (voir l’ouvrage d’Arnaud Esquerré, La manipulation mentale – Sociologie des sectes en France, Éditions Fayard, 2009). La capacité des pouvoirs publics (exécutif et législatif), des médias et de l’opinion publique à s’en saisir et à le transformer en psychose nationale mérite réflexion. Dans sa version moderne, excessive, violente, discriminatoire, stupide, la lutte antisectes exprime la difficulté historique de notre pays à accepter la diversité religieuse et spirituelle, au nom, aujourd’hui, d’une version exacerbée, sacralisée et donc intolérante de la laïcité et d'une  pseudo dangerosité des minorités spirituelles. 

 

Le débat actuel sur notre identité nationale, lancé par Nicolas Sarkozy et son Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, Eric Besson, cherche à définir ce qui nous unit (nous choisissons d’ignorer les possibles intentions politiciennes sous-jacentes). Cette définition ne peut pas faire l’impasse sur une analyse sans concession de ce qui nous désunit, pour tenter, à travers cette démarche d’honnêteté intellectuelle, d’en vider la substance. Le réflexe antisectes est une composante de notre identité nationale qui nous désunit (lire notre analyse complète), un point noir de cette identité. Un débat sur l’identité nationale qui fera l'impasse sur les dérives de la politique antisectes française fera l’impasse sur certaines des forces qui minent notre capacité à « vivre ensemble ». 

Contact : Service Presse du CICNS - Denis Mathieu - 06 34 11 49 58 - Presse@cicns.net - http://www.cicns.net   Tous les communiqués de Presse du CICNS

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)