Forums de débat sur le sectarisme 

 

ou forums défouloirs ? Par éric Bouzou du CICNS


Les forums Internet qui prétendent débattre du sectarisme en France sont-ils animés de bonnes intentions ? Une incursion dans un univers étonnant, par Éric Bouzou du CICNS.

 
Internet étant devenu le terrain des nouveaux médias et des débats libres, il est parfois intéressant de faire un tour sur les forums antisectes afin de vérifier si l'espace d'un vrai dialogue se fait jour. Jusqu'à aujourd'hui, le discours anti-sectes affirme avec force la dangerosité d'un dialogue avec les minorités spirituelles (en véhiculant fréquemment l'idée d'un risque de contagion et de manipulation qui pourrait résulter d'un contact même bref avec les personnes visées). Certains néanmoins prétendent inviter au dialogue (forums fr.soc.secte, fr.soc.religion sur Google, par exemple).

Qu'est-ce qu'un espace de dialogue ? C'est d'abord un espace de respect de l'autre même si ses idées nous font réagir (soit parce que nous sommes en désaccord total, parce que les notions évoquées sont trop bizarres, parce qu'elles heurtent notre goût etc...). Ensuite, autant que possible, c'est un espace d'échange profitable à chacun parce que la qualité des débats, s'ils n'ont pas forcément pour effet ou objectif de nous faire changer d'avis, nous aura au moins enrichi de l'opinion des autres.

Qu'en est-il sur les forums anti-sectes ? Nous ne ferons pas de psychologie de comptoir, mais il est possible de distinguer trois niveaux d'échanges qui s'entremêlent : 

Le premier niveau fait référence aux grandes valeurs humaines : "Mes arguments, n'ont d'autre but que de défendre le libre arbitre, les droits de l'homme, la laïcité, etc...". Pourquoi pas, si cette affirmation n'est pas utilisée pour donner une valeur factice à ce qui est réellement dit. Notre constat sur cette question des prétendues sectes est que beaucoup portent la laïcité et les droits de l'homme en médaillon ...mais bien peu dans leur coeur. 

Le deuxième niveau consiste à aborder des sujets liés aux démarches spirituelles : "Que couvre cette croyance, qu'est-ce que je pense des gens qui la promeuvent ?" Les idées émises sont, la plupart du temps, d'une extrême pauvreté : par ignorance complète du sujet (une croyance particulière dont on ne connaît rien mais sur laquelle on donne son avis de façon bruyante et péremptoire), par implication personnelle évidente ("j'ai bien connu ce mouvement et je porte un tel boulet que je ne peux évoquer le sujet sans une poussée d'urticaire"). Rarement, de vrais échanges d'opinions prennent place. Et il ne s'agit pas d'espérer un niveau de débat académique avec des experts incollables. Nous ne perdons pas de vue que ces forums sont justement créés pour que tous puissent discuter. Il est simplement question de revenir a minima aux notions d'écoute et de respect mutuels.

Ce qui nous amène au troisième niveau, celui de la haine et de l'agressivité. L'une et l'autre imprègnent et corrompent les deux autres niveaux de discussion, si tant est qu'ils n'aient pas été eux-mêmes des artifices permettant de se défouler à bon compte. Ce troisième niveau d'échange est palpable en permanence sur la plupart des forums anti-sectes. La moindre différence d'opinion appuyée, conduit presque inévitablement à des insultes, au cynisme et fait basculer l'échange sur le plan des attaques personnelles. Et, du reste, cette dérive verbale concerne autant les participants "antisectes" que des personnes qui pensent sincèrement "défendre" la liberté de conscience de la sorte.

Un dialogue qui se fait passer pour un débat d'idées alors qu'il n'est souvent que l'expression de peurs, de haines, d'agressivité personnelles et de projets politiques déguisés en bons sentiments. Voilà l'état des lieux de ces forums.

Pour illustrer notre propos, nous vous présentons ci-dessous un florilège d'échanges "du troisième type" (nous avons recopié les passages sans apporter de corrections). Il est à noter que certains participants de ces forums, eux-mêmes très diserts dans cette langue coup de poing, sont considérés comme des spécialistes de la question des sectes qu'il est urgent de consulter lors des nombreuses émissions de radio ou de télévision sur le sujet, ou lors des commissions d'enquêtes parlementaires

Toutes ces expressions et leurs auteurs (la conversation est toujours au sujet des sectes, nous le précisons, parce que cela pourrait être perdu de vue à la lecture des phrases ci-dessous) peuvent facilement être retrouvées en les copiant dans le moteur de recherche interne du forum :

Le florilège, fautes d'orthographe comprises :

 

"Ta gueule, raclure de bidet, résidu de fosse septique, boue de station d'épuration, remercie moi d'avoir été poli en parlant à quelqu'un qui à moins de tenue que le contenu puant d'une fosse à lisier de porc mal entretenue. T'es là dans ce forum pourquoi au fait? Pour qui tu bosses toi? C'est pas bien clair finalement." 

"mais qu'attend t'on pour bouter ces ignoble hors de ce forum qui serait vivable sans cette vermine?" 

 

"pour faire chier les merdes a mouches je suis le meilleur, je sens que je vais bien m'amuser sur ta tronche de pourri de la cervelle, avec moi "

 

"cela va être une autre chanson qu'avec les gens que tu emmerdes ici, merci de m'avoir affranchi de quel style d'ordure tu es petit con."

"la fumée se degage de ta cervelle pourrie par les ragiots que tu entends et tu ne controle même pas, sache que tu risque a ce que tu dis un proces pour diffamation "

"bonne idée de faire étudier par des scientifiques qui ne seraient plus payés par des sectes criminelles ou des gourous lamentables comme gurdjieff, hubbard, jouret, berg, moon, et ... leurs repreneurs d'affaires"

"pourquoi il faudrait laisser phagocyter tout le temps d'antenne et toutes les pages de tous les magazines et journaux et de l'internet par des sectes qui n'en ont qu'après notre argent, notre aide ou nos fesses, dans quelques cas? "

"la grande majorité des sectes musulmanes n'est pas criminelle, cela se limite à quelques félés de la sectaire de la cafetière, des fous de dieux (hélas, il y en a ailleurs, cf les abrutis qui veulent remplacer la science par des théories débiles comme le créationnisme)"

"Japonnais, scientologue, jéhovistes, raeliens... tous pareil malheureusement. "

"Cet abruti pourrait choper dix procédures par jour si on s'en donnait la peine, mais est-ce certain que des ychiatres n'ayant pas l'historique des coups bas de P. sur les news et de ses tours de passe-passe se rendraient vraiment compte qu'il est fou et le maintiendraient là où devrait se trouver, c'est moins sûr. Des pervers comme lui, c'est pas évident, même pour des psys"

"T'es plus bouché qu'un frontignan de mauvais pinard. Pour les y avoir mis, tête de noeud, il aurait fallu que j'aie eu vent de tes méfaits et que je m'y sois intéressé, et que j'accepte de stocker tes malfaisances sur mon système. Déjà que mes bécanes commencent à toussoter quand je lis ta prose, si je leur imposais de garder ça dans leurs entrailles ce serait la démission assurée. Qu'est-ce que c'est que ce connard qui se pique de technique avec ses trois derniers neurones." 

"quel débile conspiratonnisto-félé, ce baigneur dans les fontaines lyonnaises"

"t'es trop illetré pour lire?"

Eric Bouzou est né en 1958. Il est ingénieur. Son parcours technique a été jalonné de rencontres avec des personnes animant la dimension spirituelle de l'homme. Son intérêt pour la défense de la liberté spirituelle l'a conduit à s'engager activement dans l'action du CICNS. 

Haut de page


© CICNS 2004-2015 - www.cicns.net (Textes, photos et dessins sur le site)